RadioScope-Le forum


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La radio payante fait rêver la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eryx
RadioScopien


Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: La radio payante fait rêver la France   Ven 13 Jan 2012 - 7:15

L'appel à candidatures lancé fin décembre par le CSA intéresse Onde Numérique, qui vise 4 millions d'abonnés à son bouquet payant de radios dans dix ans. Le groupe espagnol Ondas Media renonce à participer. TDF et Eutelsat étudient le dossier.
Ecrit par Gregoire POUSSIELGUE




Avec 22 millions d'abonnés (sur une population totale de 310 millions d'habitants), 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires et de confortables bénéfices, le bouquet américain de radios par satellite SiriusXM fait rêver de ce côté-ci de l'Atlantique. En France, à défaut d'un lancement prochain de la radio numérique terrestre, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a lancé fin décembre un appel à candidatures pour sélectionner le distributeur d'un bouquet payant comparable à celui de SiriusXM.

La société Onde Numérique, qui travaille sur le projet depuis deux ans et demi, s'est d'ores et déjà positionnée. Elle entend proposer 54 radios, 44 musicales et 10 radios parlées. Elle a signé un partenariat avec Metta, une entité du groupe Lagardère, qui lui fournira clefs en main 12 stations. D'autres partenariats, notamment avec des radios associatives, ont été noués ou sont en passe de l'être. « Notre projet est capable de fédérer beaucoup d'acteurs du secteur. Nous voulons créer le CanalSat de la radio et je crois beaucoup à la complémentarité avec l'offre gratuite. Le modèle payant permet une liberté éditoriale plus forte car il ne s'adresse pas aux cibles publicitaires », explique Franz Cantarano, le président d'Onde Numérique.
Onde Numérique grand favori

Concrètement, l'abonné devra prendre à sa charge l'acquisition d'un poste numérique. Il paiera ensuite une dizaine d'euros par mois pour pouvoir accéder aux programmes. Onde Numérique pourrait lancer son service en 2013 et vise l'équilibre avec moins de 2 millions d'abonnés. Pour se financer, la société va procéder à une première levée de fonds de plusieurs millions d'euros, qui sera effective si, et seulement si, elle obtient la licence auprès du CSA. Ensuite, elle procédera à de nouvelles levées de fonds au fur et à mesure de sa montée en puissance. « Cet appel à candidatures est une opportunité à ne pas rater. Nous visons 4 millions d'abonnés à horizon dix ans », poursuit Franz Cantarano. Dans son appel à candidatures, le CSA précise que le distributeur sélectionné devra atteindre un taux de couverture de 20 % de la population française trois ans après la délivrance de l'autorisation, 40 % au bout de cinq ans et 60 % au bout de sept ans.

Onde Numérique est donc le grand favori de cet appel à candidatures. D'autant que son challenger présumé, l'espagnol Ondas Media, ne participera finalement pas à la compétition. Pour lui, la bande de fréquences prévue pour ce service, la bande L, n'est pas suffisante pour assurer une couverture nationale. La société estime que seule la bande de fréquences S permet de lancer un tel service, la bande L venant en complément. « Nous voulons réaliser au niveau paneuropéen ce que fait SiriusXM aux Etats-Unis. Mais avec cet appel à candidatures, nous ne voyons pas ce que nous pouvons faire. Il est impossible d'assurer une couverture complète », explique le directeur opérationnel d'Ondas Media, Benoît Chereau. Pour son offre paneuropéenne, Ondas Media, comme SiriusXM, mise sur le prééquipement en radio numérique dans les voitures. Elle a déjà signé des partenariats avec les constructeurs Renault, Nissan et BMW. Benoît Chereau estime que les investissements nécessaires pour lancer une telle offre s'élèvent à « plusieurs centaines de millions d'euros ». Le diffuseur TDF et l'opérateur satellitaire Eutelsat étudient également cet appel à candidatures du CSA, tandis que Canal+ n'entend pas y participer. Prochain rendez-vous le 27 février, date limite pour la remise des dossiers.
Grégoire Poussielgue, Les Echos

Citation :
SiriusXM : chiffres clefs d'un succès
A l'origine, deux sociétés distinctes qui se livraient une concurrence féroce, Sirius et XM ont fusionné en 2008 pour ne pas disparaître. Aujourd'hui, l'entité issue de cette fusion propose plus de 140 radios : des musicales, des radios parlées ou encore des stations consacrées à la météo ou à la circulation routière. La société est très rentable : au cours du troisième trimestre 2011, elle a dégagé un chiffre d'affaires de 763 millions de dollars (+ 6 %) pour un résultat net de 104 millions (+ 54 %). Elle vise 3,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires cette année.

Source: Lesechos.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
Grand RadioScopien
avatar

Masculin Nombre de messages : 553
Age : 41
Lieu : Simandre
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: La radio payante fait rêver la France   Sam 14 Jan 2012 - 2:47

Elle fait surtout rever les portefeuilles ! dans l'article notamment on peut constater une desafection des (groupes) ou certain dira t-on du bizeness .... perso , j'ai toujours connu LA radio gratuite en FM puis l'abonnement internet pour écouter en stream les périphériques mais la & Las je pense que se sera sans moi (pas les moyens) de me payer un luxe
sauf les actionnaires Mr. Green Mr.Red grand bien leur fasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryx
RadioScopien


Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: La radio payante fait rêver la France   Sam 14 Jan 2012 - 10:36

Pour avoir testé Sirius aux USA, je dois avouer que c'est tentant.. J'ai vraiment apprécié le confort d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titanium
RadioScope's Modo
avatar

Masculin Nombre de messages : 2163
Age : 32
Lieu : Epinal
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: La radio payante fait rêver la France   Dim 15 Jan 2012 - 11:06

Perso je n'ai pas envie de payer pour écouter la radio, tout comme la télé, j'ai la tnt basique gratuite et celà me suffit amplement.

_________________
Nostalgique de la FM des années 90, plus particulièrement d'Europe 2 de 1996 à 1998 et de RFM de 1996 à 1999.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico palaiseau
Très grand RadioScopien
avatar

Masculin Nombre de messages : 827
Lieu : Palaiseau (91)
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La radio payante fait rêver la France   Dim 15 Jan 2012 - 14:34

Je suis d' accord avec Titanium, mais ...

Si l' offre de radios d' Ondes Numériques est SANS PUB et de Haute Qualité, comment voulez vous qu' ils se financent a part faire payer l' abonnement ??, ce n' est pas un mécène derrière Ondes Numériques.

Maintenant, je pense que certaines personnes seraient prêtes à payer et je comprend.

Imaginer des radios comme FG, Fun, Oui FM, NRJ, dupliquer sur un bouquet payant certes, mais sans pub, ainsi aussi qu' une programmation musicale inspirés des radios précités (et les autres !!!) et plus pointu.

C' est comme si il fallait payer pour avoir Nova, mais là ça serait un ensemble de radio comme Nova, avec, pour chacune, une orientation propre, par exemple 100 % hits, hits Us, hits du monde, dance, trance, électro, pop...

Pour faire une analogie par rapport à la TNT, moi aussi le bouquet actuel me suffit souvent (SI ON RAJOUTE LES 6 CHAINES + DES CHAINES LOCALES !!!), après avoir encore plus de chaines gratuites, je dit OUI !! Very Happy

MAIS, le fait d' avoir la chaine Planète (+) en payant m' intéresserai, car elle propose de bons documentaires, que l' on retrouve pas ailleurs sur le bouquet TNT (par exemple sur France 5 et Arte).

Pour d' autres si ils payent, ça sera Eurosport, car ils veulent voir des choses qu' il ne verront pas sur le bouquet TNT gratuit.

Donc, je comprend le but d' Ondes Numériques, et j' approuve, quoique, je ne veux pas que la radio ''traditionnelle'' devienne payante.
Par contre, pour des radios de ''hautes qualités'' QUI NE DIFFUSERAIENT PAS DE PUB, je trouve cela normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radiosinworld.e-monsite.com/
M.Sylvestre
Grand RadioScopien


Masculin Nombre de messages : 461
Age : 32
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: La radio payante fait rêver la France   Lun 16 Jan 2012 - 2:59

Citation :
Imaginer des radios comme FG, Fun, Oui FM, NRJ, dupliquer sur un bouquet payant certes, mais sans pub, ainsi aussi qu' une programmation musicale inspirés des radios précités (et les autres !!!) et plus pointu.

Justement pour moi, c'est ça l'erreur. D'imaginer que ce sera encore aux radios déjà implantées d'intégrer un modèle payant.
Personnellement, je ne vois pas en quoi ces radios déjà implantées proposeraient une complémentarité aux contenus qu'elles diffusent déjà.
Il y a énormément de radios étrangères ou webradios qui proposent des contenus pointus et qui ne sont pas payants.
Il suffirait juste de proposer ces contenus en HD à la limite

Par contre, une radio info, débat ou généraliste payante avec un nouvel opérateur sur le marché, ou un déjà en place qui fait ses premiers pas dans la radio, avec un ton réellement indépendant, sans pub et des émissions de haute qualité, même très recherchées, là ça aurait son intérêt. Quitte à proposer pour un nouvel abonné un mois offert ou autre offre promotionnelle de ce genre pour attirer. C'est là que je suis d'accord avec nico palaiseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La radio payante fait rêver la France   

Revenir en haut Aller en bas
 
La radio payante fait rêver la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RadioScope-Le forum :: Radio :: L'AM, la RNT et les autres ondes-
Sauter vers: